L'entreprise RGTP intervient pour tous travaux de gestion des eaux pluviales

Gestion des eaux pluviales, RGTP entreprise de travaux publics à Robion et en région PACA

Gestion des eaux pluviales

Gestion des eaux pluviales

Stopper les flaques devant votre entrée ou sur votre chemin?
Nécessité de récupérer les eaux de vos gouttières pour l'arrosage?

Les eaux de pluie non canalisées ont tendance à dégrader vos chemins & cours.

Afin d’éviter les stagnations d'eau, la saturation du sol et les ennuis qui en découlent, nous vous proposons, sur étude de sols préalable, la :

  •    Création de bassin de rétention d'eau
  •    Création de noue
  •    Création de puits perdu / d'infiltration
  •    Pose de réseau d'eaux pluviales
  •    Pose de caniveaux & grilles avaloir
  •    Mise en place de cuve de rétention d'eau
  •    Raccordement de réseau pluvial aux gouttières

En savoir plus

Les eaux de pluie de votre habitation doivent être gérées sur votre parcelle, c’est une obligation légale pour éviter la saturation des réseaux publics.

Les eaux doivent pouvoir s’infiltrer dans le sol pour recharger les nappes phréatiques.

Une étude de sol est nécessaire, voire indispensable : en effet la solution sera calculée par l’hydrogéologue choisi. Il réalisera des sondages pour déterminer la nature du sol et sa perméabilité, (capacité à infiltrer l’eau). Il tiendra compte de la réglementation locale et de la position géographique de la maison. Pour estimer la volume de la solution à mettre en place, il inclura toutes les surfaces imperméabilisées comme la toiture, la terrasse, la voirie etc… qui détermineront alors la quantité des eaux pluviales à gérer. Les eaux pluviales s’évacuent en raccordant les sorties des gouttières au système choisi, et par l’écoulement gravitaire de l’eau au sol vers une grille avaloir connectée au système par exemple. Le terrassement du sol pour la création de pente est souvent nécessaire.

 

Les solutions les plus courantes sont :

Une cuve en béton ou en PVC:

L’installation d’une cuve en béton est conseillée si l’infiltration des eaux pluviales est impossible sur la parcelle (sol imperméable). Il est alors nécessaire de stocker l’eau dans une cuve dont le débit sera réduit avant d’être évacué vers le réseau pluvial de la commune, un cours d’eau voire un fossé, après accord express de la commune, ou en raccordement au système d'arrosage.

 

Un puits d’infiltration:

Il s’agit d’un ouvrage d’un diamètre et d’une profondeur moyenne de 3 m. Un tampon assurant l’accès du puits sera ensuite posé. Cette option sera proposée sous condition d’une capacité d’infiltration suffisante en profondeur et d’une absence de nappe.

 

Une noue:

C’est la solution la plus naturelle. Il s’agit de créer une petite dépression de moins profonde mais plus large qu’un fossé, à réaliser en limite de propriété à proximité d’une haie qui favorisera l’infiltration. C’est la solution privilégiée dans le cas où ni l’infiltration des eaux à la parcelle, ni l’évacuation vers le réseau pluvial de la commune ou un cours d’eau ne sont possibles.

 

Des allées, cours et terrasses perméables

L’objectif est de réduire les surfaces imperméables de la propriété. Donc une des solutions est d’opter pour des dalles engazonnées ou de la résine drainante, qui facilitent l’infiltration naturelle de l’eau. Autre avantage très intéressant, vous aurez moins chaud l’été car la chaleur ne s’accumulera pas dans ces revêtements contrairement à l’enrobé ou au béton.

 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé en partenariat avec le groupe Crédit du Nord

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.